Désiré Mathivet, statuaire tournusien

buste de Désiré Mathivet par Hélène Vautrey

SAAST 1923

Marie Lapalus,1987 (à l’occasion d’une exposition au Villars)

Désiré Mathivet dans son atelier au Villars

L’oeuvre la plus connue des Tournusiens : le monument aux morts de la Grande Guerre

le poilu

Désiré Mathivet , officier au 113ème régiment, fut grièvement blessé en 1915

les 4 bas-reliefs situés au bas de la colonne romaine représentent la relève, la garde, l’explosion d’un obus, un soldat mort

le monument aux morts fut inauguré en mai 1922.

Ses oeuvres

SAAST 1923

Marie Lapalus, 1987

SAAST 1935

Un legs important au musée Greuze

A la mort de Désiré Mathivet, en 1966, sa cousine, Mme Devillard, hérite de ses collections. Elle fera une donation au musée en 1982.

Par délibération du Conseil Municipal du 12 décembre 1975, la rue du Midi devient rue Désiré Mathivet.

retour des champs

les vendanges

femme à la toilette

buste de jeune fille

juillet 2019 : M. Humbert lègue 2 statuettes de Désiré Mathivet à la ville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *