Vie municipale : transformations après la seconde guerre mondiale

1945 : une ville sinistrée

3 septembre 1944 : le pont est détruit par les Allemands

à partir de 1949 : construction de logements collectifs

première étape : achat de terrains

à l’ouest de la voie ferrée, des pâturages

Les habitations à bon marché, très souvent appelées HBM, correspondaient – jusqu’en 1949 – aux actuelles HLM (habitations à loyers modérés). Si les constructions réalisées sur la Zone à Paris dans l’entre-deux-guerres, sont les plus connues, les HBM ont été réalisées dans l’ensemble de la France. Ce type de logement populaire prend sa forme autonome avec la loi Siegfried du 30 novembre 1894 qui crée l’appellation d’« habitations à bon marché » (HBM) incitant la mise à disposition de logements à prix social avec une exonération fiscale.

délibération conseil municipal 1949

le Progrès

octobre 1956

les 3 premiers bâtiments

Des HBM aux HLM

Dans le cadre du Ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme qui considère le logement comme une compétence de l’État-providence, une loi de 1949 transforme les HBM en habitations à loyer modéré (HLM), qui deviendront peu après l’outil principal de l’État pour lutter contre la crise du logement de l’après-guerre, au moyen notamment des grands ensembles (plan Courant : industrialisation des chantiers, développement du 1 % patronal et de l’expropriation) et des zones à urbaniser en priorité. Désormais, des normes de revenus sont fixées pour l’accès au logement social.

1962

1963

1964

 

les lotissements : Arpent , les Castors, lotissement de la MMT

16 juillet 1954

lotissement d’Arpent

1953

les castors

délibération 1957

Opération Palais de Justice à partir de 1959

Retrouver l’histoire du Palais de Justice dans la catégorie Patrimoine, bâtiments patrimoniaux)

 

cadastre napoléonien

état des lieux en 1959

côté rue JB Deschamps

vue aérienne (archives départementales)

Le bâtiment est en mauvais état, il est nécessaire de le consolider et de  déplacer la gendarmerie .

opération Palais de Justice – délibération du conseil municipal

côté Ouest 1959

Une partie du bâtiment est démolie, il faut aussi supprimer la salle de gymnastique de la Grenette.

vue aérienne avec la salle de la Grenette

novembre 1967

construction d’un nouvel immeuble locatif

1960

2001

 

la gendarmerie

1 ère étape : la démolition

Pour accueillir les bureaux de la gendarmerie pendant les travaux de construction, un bâtiment provisoire est construit aux 7 fontaines.

1962

pose de la 1ère pierre 25 octobre 1962

état de la construction en 1963

avril 1964 : les gendarmes s’installent

la nouvelle gendarmerie

bientôt une nouvelle construction ? le projet est à l’étude.

les ponts

Une catégorie spécifique est dédiée à l’histoire des ponts.

Pour freiner  l’arrivée des alliés, les Allemands font sauter le pont à octroi le 3 septembre 1944 – la ville sera libérée le lendemain.

3 septembre 1944

Très vite, un bac est mis en exploitation, mais en période de crue son utilisation devient vite dangereuse. Une passerelle en bois est alors construite.

3 septembre 1944

Assez rapidement la construction d’un nouveau pont est décidée : ce sera un pont suspendu.

mai 1950

essais de solidité

Dans le même temps, un autre pont est construit au sud de la ville pour y faire passer la RN 75.

1950

le nouveau pont

Pendant un certain temps, Tournus compte 3 ponts.

La passerelle sera démolie, et en 1987, le pont suspendu sera fermé du jour au lendemain pour cause de vétusté.

1980 : la percée de la rue de l’hôpital

avant les travaux : la rue Cornillat

 

1977

4 octobre 1980

bulletin municipal 1980

 

 

rénovation de la Croix Vacher

début du siècle

1980 avant les travaux

1987 : décision d’achat

6 mars 1987

bulletin municipal 1991

1991 : rénovation

premiers travaux

la Cruche Cassée

1986 : le projet

bulletin municipal 1986

1987 : les travaux

bulletin municipal

Il a fallu démolir l’immeuble de l’ancien théâtre, le Tivoli.

bulletin municipal 1988

 

2002

le lycée disparaît, remplacé par l’ilot Saint Valérien

locaux de l’ancien lycée

rénover ou reconstruire ?

14 avril 1989

1991 : démolition

 

des logements sociaux

6 juillet 1990

2000 : l’ilot Saint Valérien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *