Evolution de la ville de 1811 à 2018 : quartier nord

Tournus carte d’Etat-Major IGN 1820-1866

portail IGN

carte IGN

plan 1869 : le quartier Nord

1833

rue Jean Jaurès

C’est au début du XX ème siècle la rue du pont.

Albert Bernard 1911

cadastre napoléonien 1833

La rue du pont allait de la Saône à l’Ouvroir et fut prolongée en 1905 pour permettre le passage du tacot jusqu’au Champ de Mars.

Albert Bernard 1911

angle Nord Est

début XX ème

Albert Bernard

2015

Albert Bernard

2015

le garage Renault

1965

2005

En 1954, Lucien Pageaud achète le garage du centre, en faillite. Il y reste jusqu’à l’installation à l’emplacement actuel.

Il faut noter que la numérotation a changé après le changement de nom de la rue.

 

                                                                                 Est Ouest

carrefour

Ouest / Est

ancienne gare du tacot

La rue du Pont a changé de nom en 1925.

8 août 1925

place Lacretelle

plan d’alignement 1833

Jusqu’en 1899 c’est la place de Rome.

place de Rome

Albert Bernard 1911

Albert Bernard

évolution

 

Albert Bernard

rue Docteur Privey – ex rue du Nord

rue du Nord

carrefour avec la N 6

Albert Bernard 1911

les petites casernes

maison des gendarmes – le Progrès 1951

2018

Albert Bernard

N° 43  logis du Puits d’Or

N° 45

début XX ème

2018

changement de nom

délibération juin 1958

Docteur Privey

place des Arts

Albert Bernard 1911

cadastre napoléonien 1833

plan DDE 1833

Albert Bernard

 

début XX ème

Albert Bernard

 

Albert Bernard

1903

Albert Bernard

rue Gabriel Jeanton, ex rue de Concordat

Albert Bernard 1911

cadastre napoléonien

1915

Albert Bernard

 

Albert Bernard

tour des champs

 

 

N° 11 l’ancien presbytère

N°9

au-dessus de la maison,, la cheminée des bleus Henry

le cellier

à droite le réfectoire

tour du portier

Le 7 janvier 1944, à la demande le la Société des Amis des Arts et des Sciences, la rue prend le nom de Gabriel Jeanton, archéologue, historien et folkloriste du Tournugeois.

avenue Gambetta

Albert Bernard 1911

début XX ème

2018

avant le jardin

après la création du jardin

avec le tacot, inauguré en 1906

2018

la gare

Albert Bernard

2018

avec le tacot

buffet de la gare

2000

évolution du carrefour

Albert Bernard

le garage Pagneux

merci à Michel Pagneux pour les photos et les renseignements

début XX ème siècle

En 1946, Marcel Pagneux ouvre un garage avec un associé, Claude Têtu. C’est au départ une enseigne Ford (filiale française) qui construit la Ford Vedette puis la Versailles.

Ford revend à Simca dans les années 57/58, et c’est à cette période que les 2 associés se séparent (en 1957) : c’est la naissance du  garage Pagneux.

Marcel Pagneux travaille avec un ouvrier (M. Perret, de Préty, jusqu’en 1990) puis avec son fils Michel.

avant 1962

Les pompes à essence sont alors sur le trottoir, ce que les Ponts et Chaussées interdiront dans les années 60. Avec l’aide de la société Shell, M. Pagneux transforme le garage et installe un atelier dans l’ancienne cour. La piste est alors à l’écart de la N6.

 

Michel Pagneux travaille avec son père de 1968 à 1980, puis prend la succession en octobre 1980, jusqu’à sa retraite en 2010.

2018

le quai nord

Albert Bernard 1911

plan 1833

cadastre napoléonien

1909

début XX ème

2018

Pendant la première guerre mondiale, une infirmerie était installée quai Nord.

les commerces étaient assez nombreux

café des sports

le quartier de la Folie

l’usine à gaz, et au fond la Folie

quartier de la Pêcherie

cadastre 1811

place de la Cité et rue’ des saules

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *