Bellefontaine : une œuvre sociale d’après-guerre

Association Air et Lumière

site internet de l’ association

Le temps de l’installation : 1946-1960
Créée en 1946, Air et Lumière a pris le relais de l’Abbé Mazoyer qui, depuis 1937, oeuvrait au développement d’un projet qu’il avait à cœur : organiser une colonie de vacances dans le Jura pour les enfants de Tournus.

 

                                            

Au fur et à mesure des années, de nombreux bénévoles ont consacré leur temps libre à remettre en état une ancienne ferme jurassienne, la ferme Jobez, dans le village de Bellefontaine (aménagement des dortoirs, d’un réfectoire, création d’un réseau d’eau, d’un préau….). Cette ferme, au départ de la Forêt du Risoux à 1 100 mètres d’altitude, accueillait environ 90 enfants garçons durant 4 ou 5 semaines, dont le séjour était ponctué par la visite des parents à l’occasion de « la kermesse ».

 

                                                    

Le nombre d’enfants devenant de plus en plus important chaque année, une maison a été acquise en 1949 (au lieu dit  » La Chaux Mourant « , toujours utilisée aujourd’hui pour les séjours de vacances), accueillant ainsi la colonie des filles. De même que pour la ferme Jobez, de nombreux bénévoles se sont affairés à la réfection de la toiture, l’aménagement des dortoirs, des cuisines…

 

                                   

Et deux ans plus tardune colonie pour les petits a été organisée dans une maison prêtée dans le village, prêtée par Charles Morel, ensuite achetée par Air et Lumière en 1964. Une cinquantaine d’enfants y séjournaient.

Plusieurs phases de travaux se sont succédées dans chacune des maisons : toiture, dortoirs, cuisines, toilettes, création d’une partie chalet pour agrandir la colonie des filles, raccord au réseau d’eau potable… Pendant ces quelques années (1946-1960), 3 colonies avaient lieu chaque été (garçons, filles, petits), sur une durée maximale de 45 jours, et pouvant accueillir jusqu’à 420 colons. Puis en hiver ont débuté les séjours de neige, qui ont toujours lieu à l’heure actuelle. Une grande partie du financement des travaux et du fonctionnement des séjours s’effectuait grâce aux fêtes et kermesses, et grâce au concours de très nombreux bénévoles, tous mobilisés pour faire vivre Air et lumière et ses colonies de vacances.

Le temps de la consolidation : 1960-1976

Ces années ont été principalement consacrées à la réalisation de travaux de sécurité dans les maisons, ignifugation des dortoirs et réfectoires, carrelages, création d’escaliers de secours, protection de la citerne à gaz, installation du chauffage central (1976 ! Chauffage tant attendu !)… Depuis l’été 1964 jusqu’à l’été 1970, le nombre de maisons accueillant les enfants s’est réduit au nombre de 2. En effet, la ferme Jobez a été abandonnée, au profit de celles de La Chaux Mourant. En Juillet, elles recevaient les filles, ainsi que les petits garçons de 6 à 8 ans. Et au mois d’Août, c’était au tour des garçons de plus de 8 ans d’investir la colonie. Et c’est finalement en 1971 que les séjours, en Juillet comme en Août sont devenus mixtes.

Le temps de pérennisation et d’espoir : 1976-1996

Plusieurs travaux d’aménagement ont suivi : doublement du chalet, création du local à vaisselle dans la salle à manger (1978), cloisonnement des dortoirs en chambres, raccordement au réseau d’égout (1979)… Et depuis 19__, le séjour du mois d’Août n’existe plus. Garçons et filles se retrouvent alors chaque mois de Juillet. Air et Lumière a donc fêté ses 50 ans en 1996. 400 personnes se sont retrouvées à Bellefontaine dans la maison de la Chaux Mourant dont la superficie a triplée depuis ses débuts !

Et depuis ? 
Les divers travaux d’entretien et d’aménagement continuent : en 1998, des tôles ont remplacé les tuiles sur le toit de la partie chalet ; en 2000, la chaudière a été changée, et les sanitaires restructurés, pour une maison encore plus agréable à vivre ! Chaque mois de juillet, environ 70 enfants et adolescents s’apprêtent à passer de bonnes vacances, au plein air de Bellefontaine et du Jura.

 

photos fournies par l’association

 

les lieux

1946 – 1947

1950 : construction

1951

1955

1955

les adultes

si vous souhaitez préciser de noms, vous pouvez me contacter (rubrique contact) et ne pas oublier de noter le numéro de la photo.

1946 – 1947

01

02

03

04

 

05

06

07

 

08

09

10

11

13

 

15

14

16

17

18

 

19

20

21

22

23

24

1947 à 1955

25

26

27

 

28

29

30

31

32

33 1949

34 – 1949

35 – 1949

36 – 1953

37

38

39

40

41

42

 

43 – 1961

44 – 1962

45 – 1970 moniteurs au travail

46 – 1970

47 – on reconnaît Michel Joly et Georges Tillet

48 – Georges et Chantal Tillet

49 – 1972 André Chevaux et Mme Brill

50 – 1972 corvée de haricots : M.et Mm Joly

51 – 1972

52 – 1972

53 – 1973 avec le balai Mme Incerti

56 – Andrée Messe

 

les activités

1946-1947

01

02

 

03

04

05

06

07

08

09

 

1947 à 1955

 

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

 

 

 

21

22- 1947

 

23 – 1947

1948-1950

24 – 1948

25 – 1949

26 – 1950

1955 – 1961

27 – 1955

28 – 1955

29 – 1955

30 – 1955

31 – 1955

 

32 – 1955

 

34

35

36

37

38

 

39

40

41

42

43

44 – 1969

45 – 1959

46 – 1960

47 – 1960

48 – 1960

49 – 1960

50 – 1961

51 – 1961

52 – 1961

 

 

53 – 1961

54 – 1961

55 – 1961

56 – 1962

1962-1970

57 – 1963

58 – 1965

59 – 1969 le départ

60 – Colette fait l’appel

61 rassemblement avant le départ

62 – 1969

63 – 1969 : la chorale

64 – 1969 : le départ

65 – 1969

66 – 1969 visite des parents

67 à droite Georges Thiéry

68 – 1970 : le camp des grands

69 – 1970 : la danse

70 – 1970

74 – 1973 le goûter

 

76 – 1974 le réfectoire

75

83

 

82

81

80

 

79

 

quelques images du cinquantenaire

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *